Sortir les poubelles

Concours sur Facebook avec Dans le sac

Crédit photo: Dans le sac

Crédit photo: Dans le sac

Pour souligner la Semaine québécoise de Réduction des Déchets, Sortir les poubelles s’associe avec Dans le sac pour faire tirer son fameux ensemble de sacs zéro déchet!

Dans le Sac est le projet de Stéphanie et de Laurie, deux filles pétillantes et engagées qui voulaient créer un sac réutilisable parfait pour aller chercher leur pain. À travers cette idée, elles ont décidé de mettre leur créativité et leur enthousiasme au profit du mouvement zéro déchet. C’est un pari réussi parce que leur petite entreprise a le vent dans les voiles et leurs sacs sont vendus dans de plus en plus de magasins et d’épiceries, en plus de leur plate-forme en ligne! Si on se les arrache comme des petits pains chauds, c’est que ces sacs sont beaux, simples et ont de la classe.

L’ensemble zéro déchet à tirer comprend le classique sac à pain qui peut aussi être utilisé en corbeille sur la table ou pour faire des achats en vrac, le sac à baguettes et les deux formats des nouveaux sacs à vrac. D’ailleurs, leur nouvelle ligne de sacs zéro déchet sera en ligne sur leur site web dès aujourd’hui ou les prochains jours! Tous les sacs sont fabriqués à Montréal et sont faits en coton naturel.

POUR PARTICIPER AU CONCOURS:

  1. Aimez les pages Facebook de Sortir les poubelles et de Dans le Sac
  2. Aimez (« likez ») la publication relative au concours sur la page Facebook de Sortir les poubelles
  3. Écrivez (« taguez ») le nom d’une personne qui pourrait être intéressée par ce concours dans cette publication

Partagez avec vos amis, et suivez Dans le Sac sur Instagram! Le tirage au sort aura lieu VENDREDI PROCHAIN LE 28 OCTOBRE. Pour le Canada seulement. Bonne chance!!!

Crédit photo: Marï photographe & rêveuse

Crédit photo: Marï photographe & rêveuse

// Minute préparatif de mariage

Puisque l’annonce de notre mariage a suscité pas mal d’intérêt et de curiosité de votre part sur les réseaux sociaux, je me suis dit que je vous tiendrais au courant des préparatifs, pour ceux et celles que ça intéresse!

Et là j’ai une histoire à vous raconter! Si vous participez à une conversation avec moi où on jase de mariage, c’est inévitable que je vais vous sortir à un moment donné: “Non mais nous on veut quelque chose de simple.” C’est comme ma ligne de parti. Eh bien cette semaine, j’ai réalisé que c’était faux faux faux et archi faux et que je devais arrêter de vanter à tout bout de champ la simplicité de mon mariage.

Je m’explique au moyen d’un exemple : le choix du traiteur. Nous voulions un super bon traiteur, mais pas juste un super bon traiteur. Nous voulons un traiteur qui comprend nos valeurs environnementales. Nous voulons un buffet complètement végétarien, parce que servir  80 portions de viande, c’est juste pas nous. Nous voulons que les ingrédients proviennent d’un rayon de 100 km et soient en saison. Nous voulons que le service n’occasionne pas de déchet. Nous voulons limiter le gaspillage alimentaire au maximum et pouvoir ramener les restes. Nous voulons du compost et rien à usage unique. ALLO LA SIMPLICITÉ. Ce qui serait simple en fait, ce serait d’engager n’importe quel traiteur, de servir 80 assiettes de poulet ou de bœuf qui viennent de n’importe où et des aliments qui viennent du bout du monde, de servir des assiettes individuelles et de laisser une partie de leur contenu être gaspillée et d’avoir des ustensiles et des serviettes jetables. Remplir des sacs et des sacs de poubelles sans s’en préoccuper, ÇA c’est simple. C’est aussi la norme. Je dirais même plus : je constate que c’est un genre de tradition d’en mettre plein la vue à ses invités en leur offrant une orgie de nourriture, d’abondance et de cochonneries à jeter le soir-même. Car bien sûr, plus le spectacle est gros et extravagant, plus on s’aime…?

Tout ça pour dire que pour ne pas finir dans un mariage qui ne nous ressemble pas, il a fallu mettre des règles. Donc non, notre mariage n’est pas simple parce qu’on a un tas de valeurs qu’on ne mettra pas de côté. La bonne nouvelle, c’est que nous sommes en train de nous monter une équipe qui a la même vision que nous et pleins d’idées! D’ailleurs, nous avons trouvé LE traiteur qui remplit tous nos critères. Nous avons longuement discuté avec lui du gaspillage alimentaire et du gaspillage de ressources lors des mariages. C’est avec bonheur qu’il nous a dit qu’il était très excité à l’idée de cuisiner pour notre mariage atypique. Tout le monde est ravi donc, et la question de la nourriture est réglée.

C’est excitant! Je vous tiens au courant pour la suite xxxx

6 thoughts on “Concours sur Facebook avec Dans le sac

  1. Catherine

    En fait, Charlotte, vous ouvrez la porte pour que les mariages soient réellement simples à l’avenir.
    Car un mariage sans déchets devrait être tout simple… si la norme était comme tel!

    Alors, oui, vous vous « compliquez » la vie, mais, vous simplifierez celle de notre Terre Mère, celle des animaux, celle des végétaux… 😉 Ne lâchez surtout pas!

    1. SophieB

      Bjr je commente depuis la France. Votre parti pris de simplicité n’est pas faux. La simplicité n’est pas la facilité. Ce qui est facile ne nécessite ni réflexion ni effort. L’organisation de votre mariage sera difficile car vous réfléchissez et faites des efforts pour respecter le principe de simplicité. Le résultat votre cérémonie sera simple évident facile (!) à expliquer à comprendre. Bonne chance.

  2. Myade

    C’est chouette de lire tes préparatifs mariage. Moi je suis jeune mariée, et j’ai eu un peu les mêmes préoccupations. Cela dit, j’ai eu la chance de trouver facilement le traiteur qui faisait ça : produit locaux, majoritairement bio, de saison (on a eu un changement de dernière minute dans le menu du vin d’honneur pour cause de « bon la saison de tel légume a duré moins longtemps que d’habitude cette année ». 🙂 ). Le traiteur nous laissait les restes qu’on a finis au brunch du lendemain, et avait un prestataire vaisselle qui nous livrait de la vraie vaisselle pour le brunch plutôt que du jetable. On a eu de la chance sur ce coup là.

    Nous c’est surtout pour la déco où on a fait simple mais en fait pas si simple^^
    C’était bien sûr hors de question d’aller dans les magasins de fête acheter plein de déco plastique jetable fabriquée à l’autre bout du monde dans des conditions plus que douteuses. Mais c’était hors de question aussi de ne rien prévoir pour la déco. Résultat : après avoir fouillé les caves des parents, on a fait tous les vides greniers du coin pendant 6 mois pour récupérer plein de choses. Et si on en garde quelques éléments en souvenir, les autres seront vendus dans un vide-grenier au prochain printemps 🙂

    Bref, hâte de lire la suite de tes préparatifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *