Sortir les poubelles

Les bons coups et les moins bons coups de 2015

Sortir les poubelles

Bonne année tout le monde!

Je suis de retour après un temps de repos bien mérité, et c’est l’heure des bilans! Cette dernière année, ma première année zéro déchet a été vraiment incroyable et remplie d’émotions. Il y a eu des moments fabuleux et enivrants, et des moments de découragement total en petite boule à me demander pourquoiiiii? Mais bon, je vais vous épargner ces derniers parce qu’ils sont peu nombreux et que je veux me concentrer sur tout le positif que cette expérience m’a apporté et m’apporte encore! Je veux également vous faire sourire en vous racontant en toute honnêteté (et en toute humilité), mes moins bons coups zéro déchet de 2015.

Les bons coups

Le grand ménage

Cette année, j’ai fait un vrai de vrai ménage de mes affaires. C’est fou ce que j’avais réussi à accumuler en quelques années. J’ai pris le temps de faire le tri et de vider vider vider. Un an plus tard, j’ai enfin de la place et j’arrive à retrouver mes choses quand je les cherche. J’aime tellement mon petit cocon simple et rangé que j’ai décidé que je ne voudrais jamais vivre dans un endroit plus gros, de peur de vouloir le remplir à nouveau de trucs.

Sortir les poubelles

Sortir les poubelles

Bye bye produits toxiques

Pour éviter de faire des déchets, j’ai évité au maximum les emballages et le plastique. Grâce à mes achats en vrac, je suis capable d’acheter mes aliments non transformés et d’éviter le BPA, les produits de conservations, les colorants alimentaires, bref tout ce qui est dégeux et qui finit dans notre bouffe. Puis, je me suis débarrassée de tous mes cosmétiques à usage unique comme mon maquillage, et je leur ai trouvé des alternatives plus naturelles ou zéro déchet. Finalement, je me suis débarrassée de produits nettoyants toxiques que j’avais chez moi et j’ai fouillé sur Internet pour trouver par quoi les remplacer. C’est ainsi que sans m’en rendre compte, devenir zéro déchet m’a permis d’assainir mon environnement, un avantage auquel je n’avais pas pensé.

Vive le compost

Le compost, c’est vraiment la vie. En faisant un effort pour éviter le suremballage à l’épicerie, en choisissant des contenants recyclables et en compostant, on peut facilement réduire de moitié le contenu de ses poubelles.

Les gens et la communauté zéro déchet

Là c’est le moment où je suis émue seule devant mon ordinateur en me disant à quel point tout le monde qui m’accompagne dans cette aventure est extraordinaire. Le monde est beau! Je suis remplie d’espoir pour le futur, et vous rencontrer ainsi que d’autres membres de la communauté zéro déchet a sans aucun doute été l’expérience la plus marquante de cette première année.

Vivre plus simplement

C’est ça le but, non? Personnellement, je voulais surtout être plus libre et sentir que je pouvais vraiment vivre ma vie comme je l’entendais. Je ne suis plus la mode, je fais de moins en moins les choses comme tout le monde et je ne consomme plus comme avant. Je n’accorde plus autant d’importance à ce que les gens pensent. Je sens que je coure moins après mon temps, et je m’amuse beaucoup plus.

Sortir les poubelles

Les moins bons coups

Voici, chers lecteurs, mes moins bons coups de 2015. L’aventure du zéro déchet est une aventure qui ne se vit pas sans faire quelques erreurs, qui font de drôles d’histoires à raconter!

Ce que je pense de l’huile de noix de coco

J’en suis venue à la conclusion que l’huile de noix de coco, ce n’est pas pour tout le monde. Et ça ne peut pas remplacer les crèmes, exfoliants et nettoyants de tout le monde. Cette année, je l’ai essayée à toutes les sauces parce qu’Internet me disait à quel point c’était merveilleux. Le visage, les cheveux, les yeux… J’ai finalement jeté l’éponge: ça rend ma peau et mes cheveux gras et ça me donne des boutons! Si certaines huiles vous font pareil, pour l’amour du ciel n’attendez pas aussi longtemps que moi pour démissionner et retourner à votre bonne vieille crème. La vie est TROP courte.

Un vrai rasoir, ça coupe

L’hiver dernier, j’ai acheté un rasoir réutilisable et durable et encore aujourd’hui, 9 mois plus tard, j’ai de la misère avec. Soit je me coupe, soit ça ne rase rien. Je lis sur Internet que j’ai peut-être la peau très sensible, que je n’ai pas la bonne lame, que je n’ai pas la bonne technique et que bla bla bla. Bref des fois je rêve d’entrer dans une pharmacie et de m’acheter le bon vieux rasoir rose bon marché. Ou d’être assez à l’aise avec mon corps pour ne plus avoir à me raser du tout. Un des deux. Mais je résiste et continue d’essayer. D’ailleurs, vos trucs sont les bienvenus!

La guerre aux mouches à fruits

J’ai eu des mouches à fruits une grande partie de l’été et tout notre bel automne dans ma cuisine. Je les DÉTESTE. Elles rôdent autour de mon compost et de mon vermicompost. C’est sûr que si je n’avais pas de compost, je n’aurais pas des colonies et des nuages de plusieurs générations de mouches dans ma cuisine. Des fois, je pète une coche et j’essaie frénétiquement et pathétiquement de les attraper. Des fois, j’ai envie d’ouvrir ma fenêtre et de jeter mon bac dans la rue. Ce n’est pas encore arrivé; donc le combat se poursuit.

Les chips

Je m’ennuie de manger des chips. Je n’en mange pas souvent, mais maintenant que je dois m’en priver à cause de leur sac et de mon défi, c’est comme si les sacs de chips me parlent dès que je passe devant à l’épicerie. Je résiste, mais des fois je craque. C’est la vie!

La pâte à dents

Oui, je l’aime ma recette de pâtes à dents. Elle est simple, peu dispendieuse, sans fluor et sans microbilles de plastique. Mais des fois, quand je vais à l’extérieur chez les gens, je prends de leur pâte à dents chimique et je m’en mets un gros moton sur ma brosse à dents en bambou. Je suis infidèle à ma pâte à dents parce que des fois, c’est vraiment plaisant d’avoir un gros goût de menthe intense et chimique dans la bouche. Voilà c’est dit!

Les friperies

Je vais mettre ça dans la catégorie à travailler. J’aimerais vraiment être devenue une pro des friperies et de l’usagé, mais j’ai de la difficulté à trouver des vêtements usagés qui me plaisent. Et puis il y a quelque chose avec le neuf… je n’en achète plus souvent, mais je ne suis pas encore arrivée à m’en passer.

Voilà mes bons coups et, disons, ce qu’il me reste à travailler en 2016. Vous êtes-vous reconnus? J’espère que oui; je ne dois pas être la seule à aimer les chips et haïr les mouches à fruits. Enfin j’espère.

Bonne journée tout le monde xxxxx

P.S. Je travaille une petite vidéo pour le premier anniversaire de Sortir les poubelles bientôt. J’ai hâte de vous le montrer!

60 thoughts on “Les bons coups et les moins bons coups de 2015

  1. Karine

    et pour le rasage depuis que j’utilise une éponge exfoliante sur mes jambes 2-3 fois semaines je me rase beaucoup moins!!

    1. Véronique

      C’est plus cher et ça ne fonctionne pas pour toutes, mais l’épilation au laser est ce qui a sauvé ma vie de jeune poilue! 😉 Quel gain de temps!

  2. Vanessa Goupil

    Bonjour Charlotte,

    Je suis contente que tu aies inscrit tes bons et mauvais coups du zéro déchet. Tout n’a pas à être parfait et ça fait du bien de lire ça.

    Grâce à toi, j’ai réduit mes déchets du tiers. Au lieu d’un sac à poubelle et demi par semaine, je n’en utilise qu’un sac et parfois un peu moins. Je sais que ce n’est aussi drastique que ta poubelle, mais ça me pousse à en produire moins. Pour 2016, je vais essayer de réduire ma poubelle à un demi sac à poubelle. Lentement, mais sûrement.

    Merci beaucoup de nous faire part de ton expérience en toute sincérité.

  3. Lauriane

    Salut !
    Tu es vraiment inspirante. J’aimerais vraiment arriver à épurer, mais je n’y arrive pas. Avec le travail, les enfants, et un chum qui n’en voit pas l’intérêt, je n’arrive pas à voir le bout de nos gugusses! Je suis aussi partagé entre l’idée de recycler mes vieilleries (récupérer le tissu des vêtements trop usés, par exemple) et m’en débarrasser pour faire de la place… Pourtant, ton intérieur me fait baver. Mais je continue à y travailler, un peu tous les jours!

    Et pour le zéro déchets… je récidive souvent. Je suis en mode test depuis quelques mois : le savon à lessive que j’ai fait pendant 6 mois a été un fiasco total pour mes couches lavables 🙁 , mais j’aime beaucoup me brosser les dents avec du carbonate de calcium et HE de menthe, et pour moi, tu vois, l’huile de coco ça a été le coup de foudre immédiat! Même chose pour le rasoir traditionnel, j’ai converti mon chum également. Je trouve que ça rase à merveille et je ne me suis coupée qu’une fois, la première fois… Mon chum avait reçu un très mauvais rasoir la première fois, par contre, une immonde contrefaçon toute croche; il s’était charcuté le visage avec ça! Avec un vrai bon rasoir, ça va nettement mieux! Mais peut-être serais-tu mieux avec l’épilation au sucre? Il y a plein de vidéos sur you tube, moi j’avais commencé avec ça, mais l’épilation, ce n’est pas pour moi (TOUS mes poils repoussent incarnés, c’est pas chic!).
    Bref, tout ça pour dire qu’il faut TOUT essayer pour se rapprocher de notre objectif, et que ça demande de l’énergie de sans cesse s’adapter, ou modifier le tir, car comme tu l’as si bien dit, ce qui marche pour quelqu’un ne marche pas pour tout le monde…

    Aussi, je manque d’organisation, donc c’est deux pas en avant, un pas en arrière. Mais somme toute, quand je me compare à mes voisins (on ne sort même pas un petit sac par semaine, alors que tous mes voisins font déborder leur conteneur!! J,ai du mal à comprendre ce qu’ils y mettent, d’ailleurs!), je me dis qu’on est sur la bonne voie, et que, en continuant, un petit pas par ci, par là, j’y arriverai peut-être? Heureusement, ça semble être «à la mode», donc ça deviendra de plus en plus facile.

    Ah oui, j’ai aussi du mal à m’affirmer à l’extérieur. Avec ma famille et mes amis, ça va, mais au travail, tout refuser ce qui est emballé, je trouve ça difficile, toujours devoir expliquer… Mais j’imagine que ça viendra. J’ai du apprendre à le faire avec le végétarisme, alors je devrais y arriver pour le zéro déchet cette année 🙂

    Bonne continuité! Je vais continuer à te lire pour être inspirée!

    1. CharlotteCharlotte Post author

      Salut! Oui c’est clair que cette année je vais essayer pas mal de nouvelles choses pour tenter de faire mieux! Continue petit à petit, c’est comme ça que tu vas pouvoir adopter des habitudes qui vont perdurer dans le futur. Félicitations pour tes efforts et bonne chance pour la suite xxxx

  4. Moe

    Ah ah je me reconnais bien dans ton combat pour les chips. Pas facile de résister surtout à l’heure de l’apéro ! C’est marrant on a a peu près les mêmes pièces (je suis aussi adepte du désencombrement), guitare incluse. Hâte de voir ta vidéo en tout cas.

  5. Maureen

    Commentaires en vrac 🙂

    Les mouches à fruits ! Un petit bol avec du vinaigre, un petit bout de fruit mûr, et un plastique (récupéré d’un sac de carottes) tendu sur le bol, et légèrement troué avec une fourchette. Elles ne peuvent plus en ressortir 🙂

    Je suis dans le début de mon processus zéro déchet, en phase d’adaptation. Je jongle entre ma culpabilité et la simplicité, aussi, de quand même accepter et ne pas rejeter TOUT ce que la vie moderne a pu nous apporter. Prendre soin de soi, de la planète, OUI, mais tout n’est pas mauvais dans le progrès non plus. Un bon tube de crème, c’est bien aussi.

    Je dis beaucoup aux gens que oui, ce mode de vie est écologique, et tant mieux, et ça correspond à mes valeurs. Mais au-delà de ça, il y a un côté tellement satisfaisant et rafraîchissant à arrêter de jeter. Je suis sûre que ça s’analyse en psychologie !

    Bravo pour cette année de défis !
    Au plaisir de te lire,

  6. Valérie R.

    Je suis aussi une grande adepte de chips, mais j’arrive à me sentir mieux tout en me faisant plaisir avec un recette bien simple : un pain pita ouvert en deux, quelques assaisonnements (poudre d’ail et paprika c’est génial) avec un peu d’huile végétale, 5 minutes au four jusqu’à ce que ce soit croustillant et voilà! Ça coûte moins cher que les chips, c’est rapide, c’est moins gras et sans sel et c’est aussi satisfaisant qu’un sac de chips!
    Pour les jambes, moi l’option que je choisi c’est l’épilation à la cire tiède . Bien que j’achète un pot de cire, j’utilise des bandes de tissu lavables et je réutilise ma spatule, alors pas trop de déchets de ce côté là. J’essaierai peut-être les recettes maison de cire lorsque j’aurai fini mon pot…

    Un petit commentaire, en te lisant, j’ai eu l’impression que dans ton grand ménage tu as jeté des produits parfaitement utilisables, est-ce que je me trompe? Je trouve dommage de jeter des produits nettoyants chimiques ou du maquillage sans les utiliser, ça ne fait pas moins de déchets non? Je suis plutôt pour l’option de finir le pot et de ne plus en racheter, ou de le donner à quelqu’un que je sais qui en achète de toute façon! Simple réflexion pour les gens qui voudraient t’imiter!

    Merci de ce que tu fais, je me sens moins seule dans ma petite lutte pour réduire mes déchets (surtout avec un copain qui a des habitudes radicalement opposées aux miennes! Petite victoire du côté du compost toutefois, à condition que ce soit moi qui l’amène jusqu’au bac!)

    1. Maureen

      Valérie, je te rejoins totalement dans l’idée de terminer ses pots, ses produits, assumer ses précédents achats finalement, et une fois cela terminé, se réadapter et faire un achat plus responsable et sans déchets. C’est sans doute plus long comme processus, mais je crois que ça me correspond mieux.

    2. CharlotteCharlotte Post author

      Salut! Merci pour ton commentaire! Ne t’inquiète pas; je n’ai rien jeté cette année, aucun produit encore utilisable. Sinon ils auraient apparu dans ma poubelle! Je les ai plutôt donné à mes amis (ils ont reçu pas mal de trucs d’ailleurs). Merci de me suivre!

  7. Mireille

    Wow, super comme première année. c’est trés inspirant 🙂 conscience petit à petit …j’aime ça !
    Les mouches à fruits, moi aussi je mets du vinaigre dans un petit plat avec une goutte de savon. C’est tout. Rien de plus. Elles viennent s’y noyer. Ça marche, c’est très efficace.
    Pour les chips, on peut s’en faire des très bonnes pour la santé au déshydrateur, comme des nachos.
    Mais si tu n’as pas de déshydrateur, au four à 300 degrés F jusqu’a ce soit croustillant. J’évite de cuire à des degrés trop intense ( perte de nutriments) Je suis certaine qu’en goglant chip au four, il y a de bonnes recettes 🙂
    Merci de partager tout ça !

  8. Majyrel

    hahah trop drôle!! Pendant les fêtes j’ai dormi chez une amie a moi et j,ai utilisé sa pâte a dent du commerce le matin… j,avoue que j,ai aimé ca et je me suis senti comme mal..hihihih merci du partage je me sens moins weird..hihih

  9. Laurence

    merci beaucoup de partager ton expérience avec nous! Ça fait chaud au coeur de savoir que c’est pas trop loin ni trop difficile, la vie écolo!

    Je voulais partager quelques points avec toi, donc (certains ressemblent pas mal à d’autres, mais bon):
    -si tu as un balcon, mets ton compost là! Les mouches à fruits, ça rend fou! À défaut d’un balcon, voici d’autres bons trucs: mets des fruits destinés au compost dans un verre, fais un cône en papier, coupe le bout juste assez pour que les mouches rentrent mais ne sortent pas et place le cône pointe vers le bas dans le verre. Assure-toi de ne pas avoir d’autres trous en scellant les rebords du cône et du verre ensemble avec du tape (ou de la gommette ou pâte à modeler), puis ouvre-le dehors quand il est plein (ou noie-les mouches, si tu y tiens vraiment). C’est facile de réutiliser 🙂
    Mon vermicompostage était bien heureux dans la maison, lui, surtout quand j’enfouissais la bouffe bien au fond et que je mettais du papier journal en bandes par-dessus pour former une barrière supplémentaire pour empêcher les bibittes de s’installer. Un autre bon truc, c’est de mélanger la couche du haut plus souvent pour les étouffer…
    -pour les chips… il y a un truc pour ne faire au micro-ondes avec de vrais patates et l’assaisonnement que tu veux. Tu peux t’acheter un plateau en silicone avec des trous (genre Masterchips) ou suivre cette recette fantastique inoubliable: pain naan coupé, huilé, épicé (je mets un mélange de sel, poivre, cumin et paprika) et hop au four à 400 degrés pendant 7 minutes.

    Finalement, je voulais te demander ce que tu pensais de ta belle brosse à dents car je suis tannée de jeter un bâton de plastique à la poubelle chaque 6 mois… et quelle était ta recette de pâte à dents.

    1. sandryn

      Un mois de zéro déchet seulement ,mais le dentifrice c’est un des trucs dont je suis la plus fière:
      2 cuillère à soupe d’argile blanche
      1 demi cuillerée de bicarbonate
      3 gouttes d’huile essentielle de menthe
      et un tout petit peu d’eau
      tu peux remplacer la menthe par une autre huile (romarin, eucalyptus…) et si tu trouves trop salée tu rajoutes de l’argile ou de la stevia
      Alors cela ne mousse pas, mais on s’y fait très vite , ça marche parfaitement et ça rafraichit à max!!!!

  10. Hélène

    Je fais du compost depuis plusieurs années (mais j’abandonne quand il y a 4 pieds de neige sur mon bac et que le couvercle est gelé dur) et j’ai moi aussi remarqué que ça réduit la quantité de poubelles assez spectaculairement. Puis mon jardin en profite, alors! 🙂

    Pour la friperie, j’en ai trouvé une en ligne qui est – si je ne me trompe pas – dans le coin de Longueuil. Leur modèle d’affaire propose au client d’envoyer ses vieux vêtements en parfait état et de recevoir des points-crédits à utiliser dans leur boutique. Tout les vêtements sont donc des vêtements que les autres ne veulent plus (comme une friperie ordinaire) mais d’une qualité impeccable. Pour en avoir acheté, je peux témoigner que c’est des vêtements qui semblent quasiment neufs! En tout cas. Ça règle pas tout les problèmes, mais c’est une possibilité de plus! https://www.minitrade.ca/

    Merci pour l’article, c’est bon de te lire, succès comme échec!

  11. catherine

    Salut! Ta démarche est vraiment inspirante pour tous. Je voulais simplement partager ma solution pour le rasoir. Personnellement, j’utilise un petit appareil qui « arrache » les poils, un peu comme un rotoculteur. La batterie est rechargeable et, bien qu’en plastique, sa durée de vie est de plusieurs années. C’est certainement un peu plus douloureux que le rasoir, mais le résultat est efficace et dure plus longtemps que le rasoir. Voilà.
    Continue à nous inspirer!

  12. Valérie Fauvel-Benoît

    Bonjour Charlotte,
    Pour ton problème de mouche à fruits, je te suggère d’investir quelque dollars dans une Dionée gobe-mouche (Dionaea muscipula). C’est une petite plante carnivore qui peut vivre plusieurs années et qui mangent… des mouches à fruits! C’est assez facile d’entretien, elle ne prend que de l’eau et des mouches. Si certaines périodes plus creuses en mouches surviennent, il faut lui donner un peu d’engrais. Donc si tu as un peu le pouce vert, c’est une bonne option! J’en ai déjà vu au Provigo sur Beaubien entre la 9e et la 10 avenue, pour 5-6$, sinon sur Internet tu pourras surement trouver un endroit où l’on en vend pas trop cher.
    Bonne continuation!

  13. Amélie Franck

    Merci de partager ton bilan, points positifs et négatifs. C’est le fun de voir que malgré tout tes efforts rien n’est parfait. C’est inspirant et ça nous pousse à continuer, un pas à la fois. Avec le travail et nos vies de fou, je trouve ça parfois bien difficile de poursuivre dans l’exploration de nouvelles façons de faire. Mon chum est très ouvert mais parfois un peu réfractaire à amener des contenants chez le poissonnier et le boucher. Je me dis que c’est un processus, un chemin vers lequel j’avance graduellement et que l’important c’est d’avancer et pas de tout faire parfaitement. J’aimerais bien avoir tes recettes/formule coup de coeur pour produits ménager, dentifrice, les produits d’usage de tous les jours et des trucs concrets que tu utilises pour tout et rien. Aussi je voulais savoir, écris-tu aux compagnies, épiceries, marque chouchou pour les inciter à favoriser le vrac ou la réduction de l’emballage? Merci et continu de nous inspirer et de tracer la voix!

    1. CharlotteCharlotte Post author

      Salut! Pour les trucs au quotidien, j’en partage quelque fois sur mon blogue et sur Instagram, mais je compte écrire davantage sur mes recettes au cours de l’année prochaine. Pour ce qui est d’écrire aux commerçants et autres, la réponse est OUI! Je suis une vraie de vraie chialeuse haha je ne me gêne pas. Je pense qu’il faut prendre le temps d’exprimer notre désaccord. Et souvent on me répond! Ça fait avancer le débat et la réflexion. Merci de me suivre!

  14. Gaya Latulippe

    Très inspirant ce bilan. Et drôle, aussi. 😉 On s’y reconnaît, tant dans les fiertés que dans les luttes 😉 La motte de pâte à dent chimique chez la visite ahahaha … Moi, quand j’ai le goût d’un truc plus commercial, j’achète un tube de GreenBeaver et ça le fait. Il me dure quelques mois en alternance avec ma pâte à dent maison. Les chips, j’ai pas encore arrêté. Les friperies, je suis incapable. Mon idéal est d’acheter des vêtements neufs, originaux et de bonne qualité fabriqués au Québec. Quand je trouve l’argent pour ce faire, bien sûr. Je garde ainsi mes vêtements pour au moins une dizaine d’année. Ou même des vêtements de qualité achetés chez Winners, je ne compte plus les années d’usage, encore très bons et indémodables puisque classiques. La crème pour le visage, as-tu essayé l’huile de jojoba. Super efficace et pas grasse du tout. On peut la combiner avec du beurre de karité et d’autres trucs pour en faire une crème maison. Pour ton vermis compost, n’y a t-il pas une alternative. Je serais incapable de toutes ces mouches à fruit. Le désencombrement et la communauté Zéro Déchet, oui, c’est le top !
    Bref 😉

    1. CharlotteCharlotte Post author

      Haha merci! Contente de voir que je ne suis pas seule dans mes combats! Merci pour ton commentaire et pour tes trucs!

  15. leleb

    Oh que oui on se reconnait !

    Pour les chips, on a trouvé la technique imparable : du chou kale ou même de la courge, en fines lamelles, salée set huilées, au four 10 min à 140°C ! Bonne dégustation !

  16. Ploumploum

    Je suis ton blog depuis quelques semaines: 2016 sera pour moi l’année du zéro déchet (enfin je vais essayer)
    Merci pour tout ce qu’on y trouve 🙂

    Pour les mouches à fruits, un petit verre avec un fond de vinaigre de cidre et une goutte (pas plus) de produit vaiselle (ou savon liquide) fonctionne très bien chez moi 🙂

  17. Clem

    Chouette témoignage, je me reconnais pas mal en toi.
    Pour mes cosmétiques je n’achète pas d’huile de coco, mais de tournesol… bio bien sûr. Elle est riche en vitamine E et son parfum est discret. Bonne continuation!

  18. Laetitia

    Bonjour,
    Je viens de découvrir ton blog, je suis moi aussi en transition zéro déchet depuis presque un an et je commence enfin à en voir le bout ; un espace désencombrée, çà fait du bien !
    Pour tes problèmes de mouches dans le compost, j’ai eu également le même soucis à mes débuts. Après quelque recherches sur le site de ma commune, j’ai trouvé le problème et également la solution.
    Si tu as des mouches, c’est que tu as trop d’humidité, c’est à dire beaucoup de matière végétale en décomposition qui crée de l’eau en se décomposant. Il faut rajouter un peu de matière carbone dedans pour équilibrer le compost.
    Pour ma part, je déchire les rouleau de papier toilette en carton brun dedans, des fois des emballages cartons bruns reçus via quelques commandes par la poste et aussi quelques sacs en papier kraft brun de mon livreur de légumes (et oui, je n’ai pas réussi à le convaincre d’arrêter de m’en mettre, aussi je les réutilise plusieurs fois pour emballer mes produits en vrac et dès qu’ils commencent à faire la grise mine, je les compostent). Nous vidons aussi notre bac à compost tous les dimanches dans le compost collectif en bas de l’immeuble. Avec çà, fini nos problèmes de mouches !
    Concernant le dentifrice, après maintes expériences (dont brossage à l’huile de coco), j’ai trouvé un dentifrice solide vendu en vrac dans le day by day de Rennes, j’ai ensuite acheté sur le net la version avec sa petite boite réutilisable : http://www.pachamamai.com/savon/home/52-crystal-dentifrice-solide-en-boite-rechargeable.html
    Dès que j’ai fini mon dentifrice, je le rachète en vrac dans le magasin et j’en remet un neuf dans la petite boite (pratique pour les voyages).
    Bonne année à toi, bonne continuation et longue vie à l’objectif « zéro déchets ».

    1. Nanamisa

      Bonjouuuuur, je suis désolée, j’arrive très en retard …
      J’ai vu que vous aviez acheté le dentifrice de Pachamamaï ! Je l’ai acheté aussi mais je n’arrive pas à l’utiliser. Il mousse très peu du coup impossible de me brosser les dents correctement. Je ne prélève pratiquement rien avec ma brosse à dents.
      Est-ce que vous sauriez m’expliquer comment la faire mousser davantage ? Est-ce que votre pâte est verte pâle et granuleuse ou verte kaki et lisse ?

      Merci pour votre réponse =’D

  19. Laurence

    Bonjour Charlotte,

    Félicitations pour tes efforts !!

    pour les chips, tu peux les faire facilement avec des pommes de terre coupées en fines rondelles (même pas besoin d’éplucher si c’est bien rincé) et au four doux, entre 2 plaques de cuisson, ça le fait, je t’assure tu peux faire de même avec d’autres racines, pour varier (carottes, panais, etc.) ou des patates violettes, par exemple 😉

    pour le rasage, pourquoi ne pas passer au caramel maison ? (sucre + jus de citron à faire fondre, dès coloration, malaxer à la cuillère en bois, puis à la main quand c’est supportable, c’est la « cire » orientale).
    Il y a aussi le fil, encore plus écolo (réutilisable), mais c’est une technique que, perso, je ne maitrise pas encore…

    Bon courage, des bises 😉

  20. Olive Silverfrost

    Sinon tu a aussi le rasoir électrique (style rasoir a barbe pour homme) C’est rechargeable la plupart du temps mais ça sure des année et ça marche plutôt bien .
    Le lombricomposteur a été pour moi un échec , le plus gros de cette année .

    Tu a fait beaucoup de propret cette année et je te souhaite d’en faire encore l’année prochaine

  21. th

    Concernant les mouchettes du compost. Je pense que votre compost est sûrement trop humide. J’ai eu ce soucis durant qqc mois et j’ai augmenté les quantités de cartons. Depuis, plus de mouchettes… Sinon j’adore le zéro déchets j’essaye petit à petit

  22. Lucile

    Aaaah, ça c’est un article qui fait du bien 😀
    Moi je pratique le zéro déchet depuis presque un an, mais je ne commence que maintenant à quantifier la quantité de déchets que je produits… depuis le 30 septembre, mon sac de 30L tient le coup (pour une personne). Chez moi, que du vrac, aucune conserve, y’à que le jus de fruit, le lait (végétal ou non), la crème fraîche, la moutarde et très occasionnellement la sauce tomate qui sont emballés.
    OUI MAIS des fois on a envie de chips, d’un kinder bueno, d’une glace dans une coupe en plastique, d’un milk shake… des fois on mange à l’extérieur… alors on culpabilise à mort, on récupère l’emballage carton du hamburger pour la récup (Quoi, vous l’avez jamais fait ? :p). Parce que c’est dur de demander au vendeur blasé et pressé de mettre son bagel dans le tupperware qu’on a amené!
    Des fois moi aussi j’en ai marre de mon dentifrice tout vert fait avec de l’argile ! Et pour les mouchettes aussi !!
    Et là, comme tu le dis, y’à internet, et tous les gens qui font comme nous, ce qui donne vraiment plus de courage 🙂 Pour une année 2016 avec encore moins de déchets ! Alors je te dis courage 🙂

    PS : pour les grosses gourmandes comme moi, j’ai remplacé le kinder bueno par les bonbons en vrac que l’on trouve au ciné ou dans les magasins comme « glups » à Toulouse. Avec mon sachet en tissus of course !

  23. GreenerDaddy

    Bonjour Charlotte et bonne année !
    Ca fait du bien de lire tes succès et point à améliorer, un bel encouragement pour nous qui te lisons 😉
    J’aime bien tes diapos de poubelle que l’on voit fondre de photo en photo, bravo. On préfère garder la notre encore dans un sac opaque car on est encore loin de la tenir dans la main !
    Bon courage pour 2016 et à très bientot

  24. Andréanne

    J’ai eu le même problème avec l’huile de coco! Il semblerait que c’est normal pour l’huile de coco, c’est une huile comédogène qui favorise à long terme l’apparition de points noirs et boutons. La routine la plus simple que j’ai réussi a avoir c’est de vaporiser mon visage avec de l’eau florale de rose et ensuite je mets une goutte d’huile de jojoba. Avec ces deux produits j’ai trouvé ma routine visage. Ce n’est pas parfait, mais c’est mieux que d’avoir pleins de pots de crèmes! Pour les chips tu pourrais essayer la technique des patates trancher minces avec un peu d’huile que tu fais cuire au micro-onde quelques minutes et que tu assaisonnes ensuite. Ça pourrait peut-être sustenter tes rages de chips hihi! Encore une fois, merci pour tes articles si intéressants et vrais! Et pour le rasoir j’ai le même problème! Et je ne me résigne pas à me lancer dans l’épilation…

  25. emilie

    Un truc pour les chip, fais en maison:

    des pitas ou des wraps saveur de ton choix,
    un peu d’huile d’olive,
    un peu d’assaisonnement, sauce piquante, sel et/ou poivre au goût.

    Je fait cuire le tout dans mon petit four quelque minutes (5) , brasse le tout et cuire encore 5 minutes ou jusque ce soit doré.

  26. Véronique

    Merci Charlotte d’avoir partagé avec nous cette année d’exception.

    De tous tes accomplissements, je crois que l’un des plus importants est de rassembler ici une petite communauté virtuelle avec un idéal fort. C’est une véritable niche de motivation qui nous permet de nous sentir moins seuls au milieu de gens qui « font (seulement) leur part » (une expression qui veut dire qu’une fois qu’on a recyclé un objet, on n’a plus à remettre en question le reste de notre consommation!).

    Bravo à toi! Continue!

  27. Patricia

    J’aimerais savoir… As-tu trouvé un endroit où on peut acheter des champignons qui ne sont pas en barquettes ou des baies (fraises, framboises, mûres et cie.) qui ne sont pas dans des casseaux?

  28. Planet Addict

    J’adooooore cet article! Je suis en train d’en rédiger un similaire et on a beaucoup de réflexions communes! C’est bon de lire des « engagés » qui parlent aussi de leurs imperfections avec humour. Car on a beau vouloir tout faire bien, parfois il faut lâcher un peu de lest pour ne pas se rendre dingue!
    Bon début d’année à toi!

  29. Lauraki

    Bravo pour ton partage des mauvais coups. On en a tous besoin pour progresser et se fixer nos limites! Pour la friperie, je te rejoins 100%. Je suis incapable de fouiner dans une friperie, au bout de 10 minutes je suis tannée parce qu’il faut fouiller et que tout n’est pas toujours bien classé. Dans le neuf, avec les soldes, je trouve mon bonheur, maintenant que je n’achète presque plus. Et puis en friperie, je ne trouve jamais mon style (un peu corpo tout de même). Pour les chips, Cindy de Tendances Radis, a fini par abdiqué de temps à autres pour ne pas être frustrée!!

  30. maud

    Mais ENFIN : fais-toi des chips maison: un économe (ou couteau de chef), des patates (ou betteraves, carottes, patates douces…) et BIM, plein de chips. Les chips maison, c’est la vie 😛

  31. Maude

    Merci pour cet article, ça me donne le goût de faire plus d’efforts pour réduire mes déchets 🙂
    Bref, je voulais ajouter un commentaire à propos des vêtements, puisque c’est vraiment mon dada. Pour ma part, j’ai commencé à coudre mes propres vêtements, pour qu’ils soient à mon goût quoi, et bien sûr en coton bio/tencell et sans cruauté 🙂 Ça me déchirait les histoires d’écroulement d’usines. (Il me reste réellement que les bas en coton que j’achète, parce qu’en laine je les tricote) Avec les retailles de tissu, je fabrique des poufs que je donne à Noël à des proches 😛
    Sinon, je t’encourage à te rendre dans les événements comme la braderie de la mode québécoise, où les créations québécoises sont vraiment pas cher et où tu peux rencontrer directement les créateurs! En plus, ça ne fait pas vraiment de déchets à part l’étiquette peut-être…

    1. CharlotteCharlotte Post author

      Merci! Ce sont de bonnes idées! Essayer d’acheter plus local et plus de seconde main est vraiment un de mes objectifs de 2016. J’ai hâte de rentrer au Canada pour m’y consacrer!

  32. Mélanie

    Bonjour charlotte,
    Bravo pour cette année Zéro Déchets ! Tu as vraiment une poubelle impressionnante ! – Remarque surprenante sauf pour les adeptes du ZD 🙂 –
    Moi j’ai tout doucement commencé depuis quelques mois et mon mari voit déjà les avantages : plus besoin de sortir les poubelles toutes les semaines et moins de temps à nettoyer/ranger la maison ! Sans compter les économies réalisées quand on achète plus tout ce qui nous tombe sous la main …
    Sauf que … nous déménageons de France pour le Canada dans quelques mois … ça me rassure de voir que je pourrais poursuivre ma démarche ZD de ce côté là de l’atlantique !

    1. CharlotteCharlotte Post author

      Merci! Et oui sans problème! Je t’invite à aller jeter un coup d’oeil à mon onglet « Bonnes adresses ». Bonne chance pour la suite!

  33. Juliette - Ma vie Ecolo

    Haha je me reconnais pour la pâte à dents (dentifrice pour moi ^^) je fais PAREIL!
    Bravo pour tous tes efforts ! Ca fait aussi 1 an qu’on a commencé la vie Zéro Déchet, et même constat au bout d’un an, on ne pensait pas que ça allait être aussi chouette finalement!

    1. CharlotteCharlotte Post author

      Haha génial! Honnêtement pour la pâte à dents je croyais que j’allais être la seule à faire ça en cachette, mais finalement on est beaucoup haha! C’est pour ça qu’il faut se le dire, pour se sentir moins seul et pour pouvoir en rire! Bonne chance dans tes projets, c’est vrai que vivre comme ça c’est vraiment vraiment chouette 🙂

  34. Mélodie

    Pour ton problème de rasoir, il y a une solution http://www.razorpit.com/ ou autre variante du produit. Tu peux aiguiser les lames de tes rasoirs jetables pour les faire durer vraiment plus longtemps. Je sais que la solution n’est pas zéro déchet, mais elle est quand meme mieux que retourner aux rasoirs jetables. Sinon, la cire à épiler naturelle?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *