Sortir les poubelles

Pour les filles (et les garçons curieux)

Sortir les poubelles

Aujourd’hui, j’aborde une question de fond qui vous mystifie : comment être une femme et vivre ce que dame nature nous fait vivre chaque mois sans faire de déchets? C’est définitivement une des questions qu’on me pose le plus souvent, avec « Comment tu fais l’épicerie? » et « Mais tu fais quoi pour les Q-tips? ». Décidément, la vie sans Q-tips est une perspective qui vous effraie. Là je sais que vous voulez la réponse, et ne vous inquiétez pas je vous la donnerai bientôt dans un autre article.

Mais revenons à notre sujet. Quelles sont les alternatives zéro déchet aux serviettes hygiéniques et aux tampons? En moyenne, une femme utilisera entre 12 000 et 15 000 produits sanitaires au cours de sa vie. C’est énormément de déchets, sans compter que leur fabrication est très polluante. Les serviettes et tampons ordinaires sont entre autres blanchis à mort avec tout plein de produits chimiques comme du dioxyde de chlore pour être blanc neige, comme si on n’allait pas les salir de toute façon après.

Voici des alternatives plus écologiques que je vous propose d’explorer : la coupe menstruelle, les serviettes hygiéniques lavables, l’éponge et les tampons « écologiques » ou sans applicateur.

Commençons par la coupe menstruelle. Cette petite coupe en silicone est vendue dans la majorité des pharmacies et recueille le flux menstruel plutôt que de l’absorber. On l’insère vous-savez-où assez facilement et elle peut rester en place durant 12 heures. Après 12 heures, on la sort, la vide et la rince. Pas besoin de s’imaginer en train de faire ça dans les toilettes au travail, parce qu’elle peut recueillir un flot abondant pendant des heures. C’est donc dire que ce moment peu agréable du lavage/rinçage pourra sûrement toujours avoir lieu chez vous. Maintenant est-ce qu’on la sent? Est-ce que c’est confortable? Je dirais qu’on s’habitue rapidement, mais il faut faire le passage. Là je vous entends penser: « Wooo minute : je suis un peu grano, mais définitivement pas assez hippie pour une coupe menstruelle. » Et croyez-moi, je vous comprends, je pensais la même chose avant. Mais la vérité, c’est que vous ne vous métamorphoserez pas en hippie habillée de jute qui fait ses chips de kale à l’énergie solaire parce que vous utilisez une coupe menstruelle. Vous aurez l’air parfaitement normale et passerez inaperçue je vous le promets. Et pour 35$, on la rentabilise rapidement, surtout qu’elle est bonne pour des années.

Sinon, une autre alternative est la serviette hygiénique lavable. Une petite recherche Google vous permettra de trouver des compagnies qui en offrent ou des vidéos pour vous montrer comment les faire vous-même. J’aime personnellement beaucoup la boutique Maman autrement, qui a une superbe boutique en ligne qui en vend. Les serviettes lavables sont confortables, mais les laver peut être un enjeu (les taches peuvent être tenaces apparemment). Ça demande aussi un peu plus d’organisation quand on doit les changer à l’extérieur de la maison. Si vous avez de l’expérience avec ces dernières comparativement à moi, sentez-vous bien à l’aise de partager vos impressions dans les commentaires.

Une autre alternative est d’utiliser une éponge de mer. On en coupe un morceau et on l’insère vous-savez- où comme un tampon. On la lave dans le lavabo et on peut réutiliser son morceau très longtemps. Je trouve cette alternative intéressante, mais je ne suis pas certaine que ce soit garanti antifuite; il faudrait essayer.

Si vous n’êtes pas prêtes à faire le saut vers une alternative réutilisable, je pense que de passer aux tampons sans applicateur est déjà une bonne avancée. Ils sont tout aussi faciles à mettre que les autres, et évitent de gaspiller les ressources nécessaires pour produire les applicateurs pour rien. Il y a aussi les tampons biologiques produits de façon plus responsable. Ces derniers sont une alternative intéressante si on veut faire attention à l’environnement, mais ne sont pas nécessairement une meilleure option pour le zéro déchet.

J’en profite en terminant pour glisser un petit mot sur la contraception. Je serai brève parce que je sais que c’est un sujet infiniment complexe et personnel. Oui je pense que vous devriez utiliser des condoms, même si leur usage engendre des déchets. S’il vous plaît, n’essayez pas de le recycler et encore moins de le réutiliser. Il y a des limites quand même. Sinon, si vous cherchez un nouveau contraceptif, vous pourriez toujours regarder du côté des stérilets ou des timbres contraceptifs. Ils créent peu de déchets et sont bons pour des années.

Ai-je répondu à vos questions? Vous ai-je donné de nouvelles idées? De rien.

Bonne journée xxxxx

 

14 thoughts on “Pour les filles (et les garçons curieux)

  1. Andréanne

    Ça fait plus d’n an que j’utilise la diva coupe et je m’en passerait plus! J’avoue qu’au début ça m’a pris environ 3 cycles avant d’être 100% à l’aise, mais ça vaut la peine! Par contre, j’ai du combiner coupe menstruelle et serviette sanitaire réutilisable pour que se soit à l’épreuve des fuites 😛 Dans mon cas mes premiers jours sont un peu le déluge et on oublie ça le rêve du changement aux 12 heures (c’est plus 6-8 heures pour moi). L’idéal a donc été de combiner les 2 pour ne pas avoir de mauvaises surprises et d’accepter le fait que pendant 2 jours ce n’est pas aux 12 heures haha! Pour le nettoyage de coupe j’ai pognée des trucs pour les moments en dehors de la maison #toujoursavoirunebouteilledeau. On fait juste la rincer à l’eau avec notre gourde au dessus de la toilette et on essui avec du papier de toilette si c’est nécessaire. Pour le lavage des serviettes réutilisables j’ai arrêté de vouloir les conserver blanches hahaha! Je les rinces à l’eau froide pour nettoyer le surplus et je les envoies ensuite avec ma brassée de lavage. Pi pour le changement de serviettes en dehors de la maison, moi j’ai simplement acheté la pochette réutilisable du site la mère hélène et je les mets à l’intérieur jusqu’à ce que j’arrive à la maison. Et sinon un autre gros gros plus pour la coupe c’est pour les voyages!! Pu besoin de trainer 1000 lbs de tampons pour prévoir un voyage 😛 Pi sinon j’avoue que je suis méga intriguée par l »éponge réutilisable….Les trappeuses en avaient parlé su leur blog et ça me tente pas mal d’essayer! Merci pour ton article super intéressant 🙂

  2. Laurie

    Moi, mon alternative, c’est tout simplement de prendre la pilule en continu. J’en ai parlé avec mon médecin, et il m’a dit que dans le cas des femmes qui ne veulent pas d’enfants avant un bon bout de temps (genre moi), être menstruée c’est tout simplement inutile. Le fait de prendre la pilule en continu, donc, envoie des signaux à mon corps pour lui dire de ne pas envoyer d’ovule dans l’utérus ou de lui préparer un petit nid douillet. Le désavantage, c’est que si un accident arrive et qu’on tombe enceinte, ça peut prendre plus de temps pour le savoir ( mon médecin m’a dit que c’est bien de quand même arrêter la pilule pendant une semaine quelques mois par année juste pour être certaine que tout va bien). Il y a aussi le fait que ça peu prendre beaucoup de temps au cycle menstruel pour se rétablir correctement advenant que la femme décide qu’elle arrête la pilule pour avoir des enfants. Sinon, ça fait un bon bout que je n’ai plus besoin de me procurer des produits d’hygiène féminine!

    1. Manon

      Merci d’avoir mentionné cette possibilité. Ça me rappelle le cas d’un de nos déchets invisibles. On n’en parle peu mais ils sont souvent plus dommageables que ceux visibles.

      Les contraceptifs à bases d’hormones synthétiques, une fois évacuée par nos urines reviennent dans l’eau potable pour plusieurs d’entre nous, hommes, femmes et enfants, à des doses inquiétantes. Si vous cherchez «eau potable et pilule contraceptive», vous trouverez beaucoup sur ce sujet. Voici un lien qui résume son impact et qui propose des alternatives : http://www.santedesfemmes.com/xenoestrogenes/26-hausse-alarmante-des-oestrogenes-dans-le-st-laurent-les-contraceptifs-chimiques-au-banc-des-accuses

      La pilule, c’est un danger pour la nature, la nôtre inclue; faut le savoir. Par la suite, tout comme pour les autres déchets visibles ou pas, le chemin vers une vie Zéro déchet se fait à son rythme bien sûr.

  3. Mélissa

    Concernant les contraceptifs, il y a l’anneau vaginal (NuvaRing), qui ne cause pas beaucoup de déchets et qui est très efficace! Personnellement, depuis que j’ai passé de la pillule à l’anneau, je ne peux plus m’en passer. On ne le sent pas du tout et il est tout autant efficace que la pillule. Si vous ne connaissez pas cette méthode, vous pouvez toujours aller voir des vidéos sur YouTube ou encore aller en lire davantage sur certains sites! 🙂

    1. Alice

      L’anneau c’est sûr que ça peut être bien mais il faut faire attention aux effets secondaires invisibles. Différentes sorte de contraception peut avoir des effets bizarre selon les personnes, notamment de la dépression et de l’anxiété. C’est le cas pour tout contraceptif hormonal…

  4. Hélène

    Article très pertinent, merci!
    J’utilise des serviettes lavables et comme Andréanne mentionne, on vit avec des taches visibles même si elles sont propres et ça finit là…. Mais si vous les changer assez régulièrement, les laver avec de l’eau et du savon (et beaucoup d’huile de coude) avant de les mettre au véritable lavage enlève presque tout le temps ce qui pourrait devenir des taches. Il y a aussi l’option moins écologique d’utiliser un détacheur comme du Shout. J’ai trouvé de très belles serviettes lavables sur Etsy d’ailleurs, qui venait d’une fabricante d’Ontario. Je finirais en mentionnant que les serviettes lavables ont tendances à sentir un peu plus: après tout elles ne sont pas lignées en plastique comme les jetables, le plastique empêche normalement les odeurs de se dissiper. Mais si vous la changée assez régulièrement, il n’y a pas de problèmes.

    1. Marie-Hélène

      Oh! Moi je trouve que c’est l’inverse : les serviettes lavables sentent moins que les jetables, parce qu’il y a beaucoup moins d’humidité qui s’installe.
      Et comme détachant plus écologique que du Shout, il y a le Madame Blancheville de la Savonnerie des Diligences, et le très efficace et bien nommé Détache-Sang de chez Lemieux.

  5. Catherine

    Toujours très intéressants tes articles Charlotte! J’ai découvert ton blog il y a quelques mois et j’aime beaucoup! Je trouve que c’est franchement important d’éduquer les gens sur tous ces sujets… ils y a trop de tabous, d’ignorance et pas assez de gens qui informe. Alors bravo! 🙂

    Perso, j’utilse la coupe menstruelle depuis des années et je ne retournerais jamais à mes vieilles habitudes (tampons) pour rien au monde! C’est sur qu’au début ça demande une petite adaptation, mais ça se fait vite.
    Petit truc si vous ne le saviez pas… la coupe à tendance à se  »tacher » avec le temps. C’est rien de bien grave, c’est juste moins esthétique. Une amie m’a apprise dernièrement qu’en la faisant bouillir dans de l’eau pendant quelques minutes elle retrouve une couleur plus… ben moins brune quoi! 😉 Et ça fonctionne!

    Aussi non je tenais à partager ma méthode personnelle de  »contraception ». Je pense qu’il n’y a pas beaucoup de gens qui connaisse cette option la en fait. Il s’agit d’un petit  »gadget/réveil-matin » avec lequel je prends ma température tous les matins et qui peut ainsi déterminer où je me situe dans mon cycle et si je suis en mesure d’avoir des relations sexuelles non protégées sans risque de grossesse. Plus l’appareil est utilisé sur le long terme, plus il est éfficace! Même avec des cycles moins réguliers l’appareil garde son efficacité. Pour celle qui reste sceptique dans les débuts (comme c’était le cas pour moi) il est possible de commencer à utiliser la machine tout en gardant un autre moyen de contraception pour les premiers mois.
    Le  »dit » gadget se nomme  »LadyComp » et se vends seulement en ligne (à ma connaissance) pour le moment pour environ 500$ livraison incluse je crois. JE SAIS c’est très cher! Mais quand il s’agit de trouver une option pour avoir 0 impacts négatifs sur la santé il n’y a pas mieux… sans compter que si vous prenez la pilule pendant des années vous aurez éventuellement payé autant sur le long terme. L’appareil promet 99,3% de fiabilité… c’est assez excellent je trouve!
    Personnellement je suis très satisfaite de mon achat! Comme c’est le cas avec la coupe menstruelle, jamais ne voudrais revenir à mes anciennes habitudes (la pilule pour moi).
    Si vous êtes curieuse mesdames, allez voir la page d’informations ici: http://www.raxmedical.com/product_info.asp?prodid=2
    … ou vous pouvez toujours allez écouter des vidéos sur youtube. Plusieurs personnes en font le  »review ».

    En passant… je ne suis pas payé par la compagnie pour leur faire de la pub. 😉 C’est juste une option tellement géniale à mon avis qui mérite d’être plus connue et partagée.

    Bonne fin de semaine à toutes!
    N’hésitez pas si vous avez des questions à me poser sur le sujet!

  6. Kellya

    J’ai une cup depuis bientot 10 ans, et je ne saurais plus vivre sans! J’ai été au désespoir quand la première a fondu (oser ses affaires sur une ampoule puis l’allumer, c’est une trés mauvaise idée). Je la trouve un peu génante le premier jour, du coup je compte m’acheter des serviettes lavables pour plus de confort les premières heures.

  7. Melanie

    Bonjour Charlotte, merci pour cet article! J’ai moi aussi « sauté le cap » de la coupe menstruelle pour la 1ere fois et c’est vrai que ce n’est pas simple et assez perturbant. Y a plus qu’à s’habituer maintenant !

  8. Océane

    Bonjour, super ton blog que je viens de découvrir !
    Personnellement, je suis passée à l’implant contraceptif et avec ça, j’ai eu la chance de ne plus avoir de règles ! (C’est le cas dans 30% des cas, ça fait bizarre au début mais y a aucun soucis pour le corps).
    Du coup…
    Pas de produit hygiénique, rien à jeter par rapport à ça ou à la contraception pendant 3 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *