Sortir les poubelles

Une première conférence zéro déchet

Sortir les poubelles

YMCA Kanawana

Vous me connaissez : je n’ai pas peur des défis. C’est pourquoi lorsque mon amie Catherine m’a proposé de venir animer deux ateliers sur le zéro déchet avec des groupes d’adolescents au Sommet de l’engagement jeunesse du YMCA, j’ai dit oui. Puis à quelques jours du Sommet, bien j’ai réalisé que j’avais dit oui à participer à un événement qui me jetterait complètement hors de ma zone de confort. Ce serait la première présentation que je donnerais sur mon défi, et je devrais intéresser des adolescents pendant 1h30 deux fois. Laissez-moi vous dire que la journée d’avant je maudissais mon inclinaison à me jeter tête première dans de nouveaux défis!

Je suis arrivée au Sommet samedi dernier avec un giga trac et une bonne dose de doutes sur ma crédibilité à prendre la parole sur l’environnement et le mouvement zéro déchet. Et 15 minutes de retard, ce qui n’aide pas. Mais quelle expérience géniale et formatrice ce fût! J’ai rencontré des jeunes motivés et super intéressants, volubiles et enthousiastes! J’ai adoré être challengée et être dirigée d’un sujet à l’autre au fil de leurs questions. Parmi celles-ci, il y avait la classique : « Pourquoi si on est en train d’épuiser le pétrole, qu’il contribue au réchauffement climatique et que le plastique reste dans la nature intact de 400 à 1000 ans est-ce qu’on ne cherche pas d’autres alternatives? » Et moi de penser « Bravo, tu as compris en 30 minutes ce que plusieurs de nos dirigeants ne comprendront pas en l’espace d’une vie. » Les jeunes étaient pas mal curieux aussi! J’ai fait de la pâte à dents pendant les ateliers et j’ai passé le pot parmi les participants. Il fallait voir tout le monde avec de la pâte à dents dans la bouche, sans eau ni brosse à dents! Je m’étais dit que dans le meilleur des mondes, quelqu’un y goûterait et pourrait partager ses impressions avec les autres, mais jamais je n’aurais imaginé que presque tout le monde y goûterait! Ce fût beaucoup de plaisir et des moments qui vont me faire sourire longtemps.

Sortir les poubelles

Conclusions de l’événement : 1. Je sais de quoi je parle quand je parle de zéro déchet 2. Je suis chanceuse d’être sollicitée pour en parler 3. Se sortir de sa zone de confort ne peut qu’être positif 4. Respire respire ça va bien aller. 5. On recommence quand?

Bon week-end tout le monde!


Sortir les poubelles est maintenant sur Instagram!

Sortir les poubelles

C’est avec beaucoup d’excitation que je vous annonce que Sortir les poubelles est maintenant sur Instagram! J’ai finalement fait le saut et je me suis procurée un téléphone intelligent (usagé, bien sûr!) qui prend de belles photos. La transition vers le 21e n’est pas facile par contre. Je dis à tout le monde que j’ai maintenant un « iPod » et non, je ne comprends pas l’intérêt de Snapchat. J’ai déjà suffisamment de difficulté avec mon écran tactile et mes doigts trop gros.

Tout ça pour dire que vous allez pouvoir me suivre sur Instagram! Pour ceux qui ne sont pas familiers avec Instagram, il s’agit d’un site sur lequel on se crée un compte, comme Facebook ou Twitter, et sur lequel on partage des photos. Les gens peuvent ensuite nous suivre et voir nos photos.

Puisque je ne peux pas écrire sur tout et tout couvrir à travers mon blogue, je me suis dit qu’Instagram sera une nouvelle façon pour moi de partager avec vous mon quotidien zéro déchet. Qu’est-ce qu’on retrouvera sur mon Instagram? Des idées de projets à faire à la maison, mes emplettes, les butins de mes virées de déchétarisme et milles et autres choses de mon quotidien. Ça va être l’fun!

Je veux vraiment vous permettre grâce à cette plateforme d’avoir une meilleure idée de mon quotidien pour vous en inspirer. Et bien sûr, encore et toujours je veux que ce compte soit un nouvel outil pour alimenter le débat! Alors qu’attends-tu pour suivre Sortir les poubelles (sortirlespoubelles sur Instagram)? Suis-moi maintenant. Oui oui maintenant pas tantôt, tantôt tu vas oublier alors c’est mieux de me suivre maintenant.

Bonne journée tout le monde!